AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Orphéus Malefoy
Aw, I wanna be a wizard.


Aw, I wanna be a wizard.
Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Ven 10 Fév 2017 - 18:09

Orphéus Malefoy
Evitez de me souiller par votre présence.

Bonjour, je suis Orphéus Malefoy, respectez moi, j’ai 37 ans et je suis un sorcier de Sang-Pur évidemment, vous n'avez pas entendu mon nom ? Malefoy.. Je suis originaire de l'Angleterre ; mes études à Poudlard dans la maison de Serpentard m’ont amené à devenir un membre du Gouvernement en tant que Directeur du département des Mystères au Niveau 9 du Ministère de la Magie. J’ai pour ambition de tous les éliminer veiller sur la grandeur de la pureté du sang mais surtout je suis totalement passionné, voir obsédé, par la recherche des Magies Anciennes et Oubliées, comptant découvrir les sortilèges, ainsi qu'artefacts, qui ont été mis sous le silence dans le passé..

Caractère
♦ Caractère & Ambitions :

Toute ma vie est faite d’obsession, que ce soit les miennes ou celles des miens, alors je vais tenter de vous parler de ces dernières qui définissent mes objectifs, mais avant de parler de ce détail si personnel et important, je vais commencer par vous parler des obsessions de ma famille que j’ai adopté en grande partie sans en faire le mot d’ordre de ma vie.

Je suis un Malefoy, une des 28 familles de Sang-purs répertoriées dans le registre écrit par Teignous Nott et publié en 1930. Ma famille possède trois habitudes importantes depuis des générations, nous sommes tous de Poudlard ainsi que de Serpentard, nous sommes tous riches, et nous sommes tous des Sang-Purs. Les mots Sanctimonia Vincet Semper sont sacrés pour ma famille, signifiant La Pureté Vaincra, ce qui sous entend ici les Moldus sont condamnés. Oui les Malefoy considèrent les Moldus comme des animaux et les Sang-de-bourbe comme des traitres à leur sang. Ainsi j’ai grandi dans l’idée que la pureté est primordiale, que je devrai me marier avec une Sang-Pur qui sera choisie par ma famille et qui se doit d’écraser les Moldus et Sang-mêlé. Mais pour tout avouer, même si je n’épouserai jamais un être qui n’est pas d’une grande Pureté et que j’éprouve un sentiment de supériorité envers ceux qui ne sont pas Sang-Pur et extrémistes à ce sujet, je tolère parfaitement les Sang-Mêlé, voir même les sorciers Moldus, je peux les côtoyer, discuter avec eux, même plus que cela, sauf qu’ils n’entreront jamais dans la partie plus sincère et privée de ma vie, ils seront distraction. Ce qui pour un Malefoy est déjà un exploit. Vous voyez, je ne suis pas si extrémiste que cela malgré les apparences. Au moins je fais l’honneur à des pauvres souillés de savourer la merveilleuse compagnie de ma grande et pure personne.

Comme beaucoup de membres de ma famille, j’ai appris les arts les plus occultes, la magie noir ainsi que les sortilèges impardonnables, en effet les Malefoy ont ce genre de pratique depuis le 17ème siècle, mais ce n’est qu’un détail car cet enseignement m’a éveillé d’autres intérêts, ma véritable passion. Quels sont toutes ces magies que nous avons oubliées avec le temps, quels rituels, sortilèges ou artefacts sont tombés dans l’oublie ? Le Département des Mystères prouve que nos connaissances sont maigres, notre propre bâtisse possède des salles impossibles à ouvrir ou à comprendre, c’est dire comme il existe des mystères anciens. Ainsi je me suis plongé totalement dans une quête folle, découvrir les magies oubliées, trouver des artefacts anciens, compléter mes connaissances en magie et malédictions. C’est devenu plus qu’une obsession, c’est devenu l’objectif de ma vie. Cet objectif avait déjà débuté pendant mes études à Poudlard, s’étant amplifié quand j’étais Langue-de-plomb mais il est devenu encore plus poussé quand je suis passé à la tête du département. Sauf qu’avec cette quête est née la soif de pouvoir, l’envie d’avoir le contrôle, et devenant pragmatique. J’étais prêt à tout pour découvrir encore plus de ces pouvoirs anciens, de cette vieille magie, j’étais prêt à écraser ceux sur ma route et je compte utiliser tout ce que je trouverai pour devenir plus puissant, pour gagner encore plus de reconnaissance et qui sait viser un jour la place de Premier Ministre pour réformer ce monde à l’image de la famille Malefoy. Je serais ainsi le premier membre de la famille à tenter ce poste, malgré que beaucoup considèrent que le véritable pouvoir est dans l'ombre et non en tête d'affiche. En tout cas, grâce à un contact que j'ai, un certain Grindelwald, je compte atteindre mes objectifs, surtout dans ma quête des artefacts et de la magie oubliée.

Je suis l’image parfaite du politicien ou encore de l’homme d’affaire, un homme des plus strict et sérieux, avec un comportement implacable et froid, un pas assuré quand je me déplace. Ma posture est droite, digne d’une statue, mon regard est distant, détaché, gardant toujours un air de supériorité sur les autres. Oui, il ne faut pas se faire d’illusions, je suis hautain, considérant la majorité des autres comme des êtres inférieurs que je dois écraser pour avancer dans la vie. En effet, c’est un peu tout le sens de la vie non, dévorer ou être dévorer, et personnellement je suis réellement un prédateur. Certes, je ne suis pas un de ces sorciers qui semble barbare ou sauvage, pas un de ces hommes qui considèrent que seule la puissance pure permet de gagner, non je suis un de ces sorciers rusés, un de ceux qui vont trouver comment faire que votre vie s’effondre pour venir ensuite porter le coup de grâce et quand j’ai un ennemi dans la ligne de mire, mes attaques viennent de tous les cotés jusqu’à ce qu’il soit entravé dans par une de celles-ci et la je l’entraine dans les profondeurs de la perdition. D’ailleurs ce coté de moi, ajouté à une part de pragmatisme, fait que je suis aussi un être qui n’a aucun sens de l’humour.

J’aime ce qui est raffiné, j’aime ce qui est précieux, j’aime tout ce qui représente de la qualité, du luxe et de la richesse. Je ne suis pas le genre d’homme qui tolère la contrefaçon, le bas de gamme, ou le grossier. D’ailleurs, je reste un homme aux connaissances poussées, un homme à la grande culture, ainsi qu’un homme possédant un réel savoir vivre en société. Mais je ne serai jamais un de ces sorciers limites paysans comme les Weasley, non je suis un haut dignitaire, un homme qui tient à rester dans les hauteurs de notre vie. Vous ne verrez jamais de faux plis sur mes tenues, jamais mon visage mal rasé, les apparences sont importantes surtout pour un premier contact car au premier regard c’est la que nous sommes jugés.

Mais je suis aussi quelqu’un de gout, appréciant un bon repas, une bonne bouteille et de rencontrer des damoiselles de notre monde sans avoir besoin de m’attacher, surtout que j’ai une destinée toute tracée pour ce qui est de la famille, alors autant en profiter tant que je ne suis pas lié pour l’éternité. Le reste de ma vie est autour des connaissances, de l’apprentissage et des recherches, voulant découvrir bien des secrets du monde magique, voulant rassembler les plus grandes forces magiques et trouver comment les contrôler. Qui sait, peut-être découvrirais-je les secrets de l’immortalité ou d’une magie imparable.

♦ Connaissance & capacités :

Que ferais-je de connaissances Moldus, ils sont si... inférieurs.

Magie
♦ Patronus :

Il m’a fallu beaucoup de temps pour réussir à exécuter mon Patronus, surement par manque d’évènements positifs et chaleureux dans ma vie pour réussir un tel sortilège. Mais finalement après un certain temps, après beaucoup de travail, j’ai réussi à trouver un souvenir qui me permet de lancer le sortilège et faire apparaître mon Patronus, un Calamar Géant flottant dans les airs, une créature oubliée des Moldus alors qu’elle a hanté leur passé, et pourtant existant encore dans les ténèbres de notre monde. Quoi qu’il en existe encore un juste dans le Lac à coté de Poudlard. Cet animal oublié était le fléau des marins et il me correspond bien l’image de terreur qu’il apportait dans le temps, mais aussi parce qu’il est un animal oublié, telle ma passion pour les magies oubliées et tout ce qui vient du passé. Un animal qui sait capturer ses proies entre ses tentacules et l'empêcher de s'échapper, j'adore.

♦ Particularité :

Oui, je possède une particularité magique qui m'a demandé un travail acharné. Mais bon, vous savez ma vie n'a été que cela, travail, travail et travail, m'améliorer, me perfectionner, découvrir, rechercher, évoluer, travailler... Grâce à tous mes efforts j'ai réussis à maitriser un don des plus douloureux au début ainsi que des plus complexe. Pour moi, ainsi que pour ma famille, réussir à maitriser ce don est une façon de prouver que je mérite mon nom de Malefoy, ainsi que je suis un sorcier destiné à de belles choses, même si au début mon géniteur à considéré qu'Animagus c'était une perte de temps à côté d'autres dons plus poussés ou utiles. En faite, je pense surtout que c'est la forme que j'adopte en tant qu'Animagus qui a surpris et choqué mon entourage car il est dit que l'animal que l'on devient est très proche de ce que l'on est. Il faut savoir que j’ai appris à maitriser ce don avant de réussir à former un Patronus, donc il est évident que je ne savais pas imaginer avant quelle forme j’aurais pris. Du coup imaginez la surprise pour ceux autour de moi quand je prends la forme d’un Calamar Géant, chose qu’il est conseillé à faire uniquement en milieu aquatique. La couleur très claire de ma forme de Calamar rappelle la chevelure d’un blond éclatant que je porte.

♦ Affinités à la magie :

Tous sorciers ont leurs atouts comme leurs faiblesses, personnellement j’étais un bon élève à Poudlard, mais c’est normal je suis un Malefoy. Mais mettons de coté mon égo pour parler sérieusement des arts dont je suis virtuoses comme de ceux dont je suis réellement incompétent. Commençons donc par les deux formes de magie que je maitrise le mieux, c’est à dire l’exécution des Sortilèges et des Métamorphoses, pour être plus précise je suis surtout doué dans les magies de Conjuration, de Malédiction, Maléfices ainsi que les sortilèges impardonnables. Je suis aussi très doué avec la Magie du Mouvement ainsi que la Magie de Disparition et la Magie Noire. Je reste doué dans la pratique des duels de magie, l’Arithmancie ainsi que la Défense contre les forces du Mal. Par contre la où je commence à approcher du niveau standard c’est pour la fabrication de Potions, la botanique, l’Occlumancie et la Legilimancie.

Par contre malheureusement j’ai bien des lacunes dans la Magie Médicale, ne considérant pas cette magique comme utile, ainsi que dans la Divination car cette dernière est pour moi proche du charlatanisme, ce qui du coup n’a pas du tout attiré mon attention. Tout comme je n’ai strictement aucune considération pour les créatures magiques en général. Mais la où je suis le plus mauvais, au point de ne jamais avoir su pratiquer cet art malgré que je suis doué dans la magie du mouvement, c’est l’utilisation des Balais, je ne sais pas voler en Balais et je ne supporte pas cela.

Pour finir, j’ai une passion, voir obsession, pour les magies anciennes, oubliées ou vieilles magies, que ce soit dans les sortilèges ou artefacts, d’où l’intérêt dès ma plus tendre enfance pour le Département des Mystères. Bien entendu il existe certaines vieilles magies connues de certains, qui sont liés justement à des salles de ce département, mais il en existe encore tant qui restent inconnues.

Détail important, il a créé un sortilège.

Possession
♦ Baguette :

Une baguette en bois de if avec une poignée ferme et finement sculpté et le reste de la baguette en bois blanchit et torsadé. Elle mesure 33 centimètres de long et se montre extrêmement rigide. Le coeur utilisé pour cette baguette montre qu'elle ne vient pas d'Ollivander, comme la baguette que j'avais à Poudlard, mais cette dernière est un héritage familial dont l'origine provient de plusieurs générations. Son coeur est fait avec le ventricule d'un Basilic. C'est une baguette très loyale envers son utilisateur jusqu'à la mort de ce dernier et a besoin d'un héritier lié par le sang pour ne pas mourir elle même, elle est capricieuse et refuse de servir un maitre qui pourrait se montrer timide ou manquer de talents, pour cela qu'elle ne va pas à un étudiant mais uniquement à un sorcier déjà expérimenté. C'est une bonne baguette pour les duels mais elle est surtout faite pour la pratique de malédictions. Un sort mal exécuté sait se montrer fort explosif et dangereux pour l'utilisateur à cause de son coeur.

♦ Objets magiques :

Comme touts les membres du Ministère de la Magie, je possède bien sur un paquet de Notes de service que je n'utilise qu'au travail. Bon, bien entendu cette possession est purement professionnelle. Il y a aussi de la poudre de cheminette en ma possession, ce qui est utile pour certains voyages et éviter le transplanage à chaque fois. J'ai un rasoir enchanté qui veille chaque matin à me raser parfaitement et faire en sorte que ma peau soit des plus douce. Pour terminer, le seul objet magique particulier que je possède, c'est une Glace à l'ennemi, un miroir qui me prévient si quelqu'un me veut du mal, laissant apparaitre une ombre. Plus cette ennemi se rapprochera de ma personne, plus son image deviendra nette, acquisition faite à cause de mon coté paranoïaque.

♦ Créature magiques :

Une créature magique ? Et puis quoi encore... Je ne veux pas de ces créatures dans mes pattes. JAMAIS.

♦ Autre :

Les Armoiries de la famille Malefoy, une soeur comprenant du coup un neveu et une nièce. Ah oui, bien entendu j'ai aussi le Manoir familial qui est actuellement bien calme et sombre vu ma faible présence en ces lieux. Ah oui, j'allais oublier que je possède aussi une fiancée avec qui je devrais déjà être marié mais dont j'ai reporté trop souvent le mariage.

Avatar : Lee Pace. Pseudo/Prénom : Killgrave Âge : Vieux D'où tu viens ? D'un fantasme de Lovecraft Comment as-tu découvert le forum ? J'y ai suivi ma proie Comment tu le trouves ? Je préfère son nouveau nom Qui est ton admin préféré ? Gellert car il est cool.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Orphéus Malefoy
Aw, I wanna be a wizard.


Aw, I wanna be a wizard.
Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Ven 10 Fév 2017 - 18:09

Histoire
If you run you'll be running the rest of your life







1893-1903
Le monde accueille la grandeur

© LITTLEHARLEEN


Et voilà le grand jour où ce monde reçoit l’honneur de m’accueillir, le jour où les étoiles du ciel connaissent la jalousie de voir un être trouver le jour et briller bien plus qu’elles. Une fierté pour ma mère, un événement des plus banal pour mon géniteur qui ne s’était même pas donné la peine d’être présent pour le jour de ma naissance. Ce n’est pas grave, cet imbécile a toujours eu le don pour passer à coté de tout ce qui était important dans notre monde.  Bébé en pleine forme qui a eu toutes les intentions maternelles possibles pendant quelques mois car peu de temps après Mère était tombée à nouveau enceinte, portant en son ventre ma future petite sœur et à partir de ce jour la c’est une Nourrice qui s’est occupée de moi, d’ailleurs c’est elle qui allait s’occuper de moi pendant la majorité de mon enfance, mère bien trop occupée à veiller sur ma petite sœur, et mon géniteur lui s’occupait des Caves à vin Malefoy, vous savez ce fameux vin de la famille dont chaque année sort une bouteille d’un raison d’origine française et de mille an d’âge, un héritage familial faisant notre richesse. Ce qui fait que tant que jusqu’à mes six ans, j’étais juste le premier fils avec sa nurse personnelle pour finalement enfin avoir l’intérêt de mon Géniteur, enfin si je peux appeler cela un intérêt. Il avait attendu que je sois en âge d’apprendre pour commencer à me former et me préparer pour mon arrivée future dans le monde Magique et Poudlard, car oui un Malefoy se doit d’être parfaitement prêt à rejoindre cette école, il doit être le meilleur dès le début et déjà connaître la magie sous toute ses coutures.

Dès mes 6 ans j’étais ainsi plongé dans les livres sur les différents arts de la sorcellerie, certains se montrant passionnants, d’autres lassants, mais à cet âge-là j’étais fier d’avoir enfin l’intérêt du géniteur et je m’étais totalement plongé dans les écrits, étudiant, apprenant, m’informant. Juste impatient de pouvoir un jour pratiquer cette magie mais je me montrais patient pour comprendre les théories, notre histoire, ainsi que l’étude de la famille Malefoy et des Sang-Pur. J’étais tellement plongé dans mes livres que je n’avais même pas remarqué l’absence de ma nourrice, de celle qui m’avait toujours éduqué et que je ne reverrai d’ailleurs jamais. Chaque livre était une avancée dans ma vie, chaque manuscrit éveillait un nouvel appétit, je ne portais même pas attention à l’évolution de ma petite sœur qui finalement n’était qu’un élément du décor au cœur de notre Manoir. Après trois années à ne faire qu’évoluer dans mes apprentissages, mon géniteur avait décidé de passer enfin à la pratique et vu que je n’avais pas encore de baguette vu que celle-ci va se chercher après avoir reçu la convocation pour Poudlard, il me prêta une, point la sienne car trop capricieuse, mais une qu’il avait gardé de sa propre jeunesse, une baguette pour commencer l’enseignement pratique.

Je ne vais pas vous dire tout ce que j’ai appris, ce serait long à énumérer et rapidement rasoir, mais à chaque fois que j’échouais, à chaque fois que mon geste n’était pas noble et que le résultat n’était pas parfait, j’avais droit à me prendre une claque de mon géniteur. Il n’allait pas de mains mortes, certaines de ces claques laissaient des traces pendant quelques jours, d’autres arrivaient à me fendre la lèvre. En dehors de cela, en faite je me rends compte aujourd’hui que ma vie sociale se limitait à ma famille ainsi qu’à quelques soirées mondaines avec d’autres Sang-Pur. D’ailleurs je me souviens que ma famille passait beaucoup de temps chez les Selwyn, me laissant seul avec la fille de cette famille, Avalon, mais je profitais surtout de ces moments pour réfléchir aux enseignements que mon Géniteur m’avait donnés. Que ce soit ceux de la magie, ou encore ceux sur la suprématie du sang. Mais heureusement, les onze ans arrivaient ainsi que la lettre d’admission à Poudlard, les années qui deviendraient liberté. Oui, une réelle liberté loin d’un Géniteur Tyrannique pour entrer dans un lieu souillé par des Sang-de-bourbe. Il y a d’ailleurs plusieurs rituels avant d’aller à Poudlard, comme aller chercher le chaudron, la tenue, les livres et la baguette chez Ollivander. Bien entendu à l’inverse de beaucoup d’étudiants, j’avais droit à ce qui se faisait de plus luxueux et chers, pas parce que ma famille voulait me faire plaisir, mais elle tient à ce que j’ai la parfaite image d’un Malefoy. Mais parlons de ma première baguette car après tout elle m’a suivi jusqu’au décès de mon Géniteur. Chez Ollivander on ne choisit pas sa baguette, c’est elle qui nous choisit et je me souviendrai toujours de ce jour la car Ollivander m’avait vexé, ne trouvant aucune baguette qui semblait vouloir travailler avec moi, mettant du temps à découvrir celle en harmonie, et il a hésité à me la confier d’ailleurs. En faite, il pensait que cette dernière pourrait me donner une mauvaise réputation envers ceux qui ne savent pas parler aux baguettes, ceux qui ne les comprennent pas. Cette baguette qu’il avait tant hésité à me confier était en Prunellier, un bois rare qui appartient souvent aux guerriers, un bois qui est autant retrouvé du coté des Aurors que des Mages Noirs, mais malheureusement elle est surtout connue pour ce coté sombre. Surtout que cette dernière possédait un ventricule de dragon, puissant, destructeur mais instable. Elle était d’une rigidité cadavérique et mesurait 21 centimètres, ce qui la rendait très maniable. Etrangement mon Géniteur semblait plus fier de ma baguette que de ma propre personne.



1904-1911
Le meilleur pour Poudlard

© LITTLEHARLEEN

Que dire de mon entrée à Poudlard ? Grandiose bien entendu, je suis un Malefoy, respecté pour la pureté de mon sang, pour le nom de ma famille et surtout pour sa richesse, faisant parti de l’élite de Poudlard, des membres « VIP » et comme tous les Malefoy, le Choixpeau m’avait directement envoyé, sans aucune hésitation, à la Maison Serpentard. Dès la première année j’ai prouvé ma nature d’être supérieur, comme inspiré par l’éducation au sein de ma famille ainsi que par les traitements de mon Géniteur, montrant à tous ainsi ma grandeur, mon assurance et prenant plaisir à rabaisser les plus faibles comme les plus pauvres. Oui, il faut dire que c’est un réel plaisir de voir un jeune sorcier avec des affaires d’occasions ou bas de gamme comme de voir certains venant d’un monde « moldu » tenter de découvrir la magie sans avoir pu se préparer avant Poudlard. Oui un réel plaisir car tous j’avais la joie de les rabaisser et montrer que même si cette école est ouverte à tous, les Sang-Purs resteront toujours avantagés par leur position et leur histoire. Bon, je me berçais des illusions que ma famille m’offrait car il faut avouer que l’Angleterre évoluait et s’ouvrait de plus en plus aux Sang-mêlés et aux Nés-Moldu, brisant les différences mais en tant que Malefoy, comme bien des Sang-Purs des Grandes familles, je me devais de continuer à mettre en avant la grandeur de la Pureté. Dès la première année, j’ai su alors m’imposer, prouver mon talent pendant les cours et trouver des sous-fifres qui eux s’occupaient surtout de se mettre en avant si je tombais sur une matière où je me sentais plus faible, telle que l’histoire des moldus. Quelle idiotie d’ailleurs comme cours. Il est toujours utile d’avoir des minions à ses ordres, des oreilles qui savent écouter ce que les autres disent, surveiller les « ennemis » et couvrir ma personne dans mes actions plus secrètes. La seule chose qui tâchait ma première année… Non pardon, les deux seules choses étaient les vacances me forçant à revenir chez ma famille, quitter mon nouveau royaume pour sentir la pression du géniteur sur mon dos, m’écrasant et me poussant à la pratique magique bien plus avancée qu’enseignée pour devenir encore meilleur, et la seconde chose était le cours de vol sur balai. J’étais mauvais et détestais ces instruments, prétextant officiellement que c’était un art de déplacement indigne à ma grandeur, que la posture sur un balai est ridicule et qu’un jeune homme comme moi mérite quelque chose de plus noble et gracieux.

Dès la seconde année je me suis débarrassé des cours de vol sur balai devenus optionnels, me consacrant ainsi du temps sur des options plus intéressantes comme l’étude des runes. Cette nouvelle année signifiait aussi surveiller ma petite sœur qui faisait son entrée en première et pour moi c’était une mission familiale ainsi que naturelle de veiller à ce que personne ne tourne autour, surtout les impurs, ces charognards prêts à tout pour rentrer dans la haute société de notre monde. Je n’étais qu’en seconde année et pourtant je me sentais déjà comme un Roi, imposant mes idées, ma présence et mes convictions à ceux qui me suivaient sans me soucier des plus grands, profitant des temps libres pour reprendre ce que je faisais déjà chez moi, étudier, apprendre, m’entrainer. En faite j’ai découvert une forme de soif de connaissances me poussant à en vouloir de plus en plus au point d’aller à l’encontre du couvre feu, ce qui me valut d’ailleurs d’être attrapé par le gardien et de finir un soir puni pour mon comportement. Oh cette punition n’était point grave, mais par contre la colère de mon géniteur une fois de retour chez moi pendant les vacances, la c’était bien autre chose… C’était aussi une menace de connaître un secret familial à ma prochaine faute, mais le ton laissait bien comprendre que ce secret n’avait rien de joyeux. Malgré une seconde et bonne année, une année où j’ai répandu un peu de mon influence, j’ai découvert en revenant au Manoir que pour mon Géniteur le passage à la troisième année sous entendait aussi se préparer pour les BUSE qui n’ont lieu qu’en cinquième. Pour un Malefoy, l’échec est interdit tout comme satisfaisant est aussi un échec, du coup il souhaitait que je sois prêt et tout ce que je maitrisais était toujours insuffisant pour lui.

Des vacances complexes, des entrainements particuliers, un géniteur s’imposant de plus en plus, je comprenais que tant que je ne deviendrai pas exceptionnel je n’aurai jamais le respect de ma famille. La troisième et nouvelle année était bien plus posée pour moi, passant mon temps libre à étudier de nouveaux livres. Non, cette fois ci je n’étais point en quête de me perfectionner ou de prendre de l’avance par rapport au cursus de Poudlard, je cherchais ce qui pourrait faire de moi quelqu’un de talentueux et surtout de reconnu comme tel. C’est finalement grâce à mes talents en cours de Métamorphose que me vint à l’esprit l’idée qui ferait de moi un être à part, qui prouverait à tous que je suis exceptionnel tout comme je suis talentueux. Ainsi, après les vacances de Noël allaient commencer cette formation particulièrement poussée sur la magie de la Métamorphose, me coupant un peu des autres en dehors de mes sous-fifres habituels qui m’apportaient chaque fois les nouvelles de ce qu’il se passait, tout comme ils se chargeaient de chasser ceux qui s’approchaient un peu de trop de ma sœur. Acharné, obsédé par la réussite, perfectionniste, je refusais d’abandonner, peut-être trop impatient en n’imaginant pas encore toute la complexité de ce que j’avais entrepris. Malheureusement à force de travailler ainsi sans de réels résultats, je commençais à ressentir une forme d’énervement à mon encontre, une impression d’être qu’un incapable comme disait souvent mon géniteur. Alors quand j’avais vu ma sœur en compagnie d’un Sang-Pur connu pour la pauvreté de leur famille, j’avais déchargé mon énervement sur ce dernier, engendrant une bagarre qui m’avait couté des points pour ma maison mais une nouvelle punition. Oh croyez moi, cette faute était la dernière de mon cursus car une fois de retour au Manoir, mon géniteur avait décidé de rendre ma formation plus difficile mais aussi il avait décidé de me dévoiler un sortilège particulier que je ne pourrais jamais apprendre au sein de Poudlard, un sortilège totalement interdit et qui allait m’apprendre à devenir quelqu’un de plus sérieux, stable et surtout d’apprendre la maitrise de moi pour éviter de me laisser emporter à nouveau. Ce sortilège je l’avais rencontré dans la cave du Manoir, quand le Géniteur furieux me donna ma leçon, utilisant le sortilège du Doloris en me faisant comprendre que soit je deviendrais un des meilleurs et apprendrait cette magie, soit je la subirais encore. Vous n’imaginez pas la douleur que provoque ce sortilège, cette sensation atroce, comme si un acide s’écoulait dans mon corps à la place du sang, que mes os tentaient de sortir de mon corps pour fuir une menace. Tout bouillonnait en moi, tout me dévorait, un moment court par rapport au sable du temps qui s’écoulait, un moment paraissant éternel pour moi la victime de cette souffrance sans nom.



MATIÈRES

B.U.S.E.

A.S.P.I.C.

Matières obligatoires
MétamorphoseOptimalOptimal
SortilègesOptimalOptimal
PotionsEffort exceptionnelOptimal
Histoire de la magieEffort exceptionnelEffort exceptionnel
Défense contre les forces du MalOptimalOptimal
AstronomieEffort exceptionnelEffort exceptionnel
BotaniqueOptimalEffort exceptionnel

Matières optionnelles
ArithmancieOptimalOptimal
Étude des runesOptimalOptimal
DivinationPiètrePas d'A.S.P.I.C.




1911-1921
L'évolution du merveilleux

© LITTLEHARLEEN






1921
Les fiançailles du magnifique

© LITTLEHARLEEN





1921-1925
Le puissant atteint la gloire

© LITTLEHARLEEN





1926-1930
La corruption du plus humble

© LITTLEHARLEEN



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eidel Warszawski
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : Berlin.
Messages : 274
Date d'inscription : 23/11/2016

MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Ven 10 Fév 2017 - 18:30

Pat, Pat, Pat, Paaaat !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eréndira Márquez
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : Principalement sur Cuba
Messages : 142
Date d'inscription : 23/11/2016

MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Ven 10 Fév 2017 - 18:57

Bienvenue Monsieur
Si vous avez des questions, n'hésitez pas à harceler le staff, on vous aime bien alors vous vous avez le droit What a Face (J'ai pas mieux comme smiley pour le moment omg)

_________________
never forget
what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Orphéus Malefoy
Aw, I wanna be a wizard.


Aw, I wanna be a wizard.
Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Ven 10 Fév 2017 - 19:02

Merci beaucoup pour l'accueil et je ne vais pas hésiter à harceler le Staff

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Queenie Goldstein
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : New-York
Messages : 89
Date d'inscription : 26/11/2016

MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Ven 10 Fév 2017 - 19:16


_________________


I'm not flirting.
Queenie Goldstein ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Gellert Grindelwald
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Messages : 44
Date d'inscription : 23/11/2016

MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Ven 10 Fév 2017 - 21:13

Holà Malefoy (à prononcer malfoa, comme dans les premiers jeux vidéos doublés en français), t'as une bien jolie épée dit-donc, bien plus classe qu'une baguette !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ava Lovelace
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : Londres
Messages : 40
Date d'inscription : 23/11/2016

MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Mar 21 Fév 2017 - 1:49

JE T'AI PAS DIT BIENVENUE !

Bienvenue et arrête de te prendre la tête, elle sera parfaite et tentaculaire ta fiche !

_________________
Enough rope
If wild my breast and sore my pride, I bask in dreams of suicide, If cool my heart and high my head, I think 'How lucky are the dead. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Credence Barebone
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2016

MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   Mar 21 Fév 2017 - 11:56

J'ai aussi un peu zappé de te dire bienvenue mais tu peux prendre ça comme de la vexation de ne pas être ta préférée. Je pensais qu'on était lié Pat, lié te dis-je.
Sinon t'es beau, t'es grand, t'es flippant, un peu tout comme d'habitude quoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orphéus Malefoy : Silence, votre voix est rédhibitoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre voix a été entendue,des jeux cruel enfin terminer
» Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre cœur
» Votre attention s'il vous plaît,... la voix du rail
» Le Mutilé de la Voix
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE GREATER GOOD :: Le truc du milieu :: Registres Mondiaux-