AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Queenie ≈ She's a taker, you need a giver.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Queenie Goldstein
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : New-York
Messages : 89
Date d'inscription : 26/11/2016

MessageSujet: Queenie ≈ She's a taker, you need a giver.    Mer 30 Nov 2016 - 21:51

Queenie Goldstein
Aw, don't worry, honey. Most guys think what you was thinking, first time they see me.

Bonjour, je suis Queenie Goldstein, j’ai 27 ans et je suis une sorcière de sang-mêlé. Je suis originaire de New-York ; mes études à Ilvermorny m’ont amenée à devenir membre du gouvernement en tant qu'employée au bureau des permis du port de baguette magique. J’ai pour ambition de faire disparaître cette barrière entre les moldus et les sorciers.

Caractère
♦ Caractère & Ambitions :
Aucune femme au monde ne peut être plus douce ou plus pétillante que Queenie. Elle respire la joie de vivre, diffuse littéralement le bonheur autour d’elle. Quiconque croisera son chemin recevra une part de bonne humeur gratuite. Son sourire contagieux a la puissante capacité de redonner un peu d’espoir aux plus malchanceux, son rire peut vous faire gonfler le cœur de bonheur en deux secondes, et ses mots sauront apaiser vos plus grandes peines. Queenie possède un grand cœur ; sa générosité, sa gentillesse et sa tendresse font d’elle une personne aussi magnifique à l’intérieur qu’à l’extérieur. Très optimiste et plutôt déterminée, elle refuse de baisser les bras dès qu’un obstacle se présente à elle. Queenie part du principe qu’à force de volonté, tout peut arriver. Elle bannit sévèrement la mauvaise foi et la méchanceté gratuite. Bien que consciente du mal qui règne partout autour d’elle, elle ne veut voir que le plus beau.
Queenie se qualifie également d’esprit libre, ce qui lui donne par moment un certain côté rebelle. Personne ne pourra lui imposer une façon d’être, ou de voir le monde. Le regard qu’elle porte sur la société qui l’entoure et le régime politique américain mis en place diffère souvent des autres. Depuis sa brève mais intense histoire d’amour avec le non-maj Jacob Kowalski, Queenie se montre en faveur du changement. Selon elle, le monde sorcier doit être révélé. Mais alors qu’elle espère voir la société sorcière s’ouvrir, celle-ci se referme et s’isole.
La guerre entre les Etats-Unis et le Mexique éclate, le MACUSA accuse les révolutionnaires d’être les ennemis et la société sorcière les écoute. Queenie, de son côté, est indéniablement contre cette guerre. Bien qu’elle partage l’avis de certains révolutionnaires sur le monde magique et sa possible révélation, elle ne veut pas d’un monde où un peuple serait supérieur à l’autre. Espérer voir la société américaine évoluer malgré une telle guerre est impossible. Voilà pourquoi Queenie prône l’arrêt du combat. Elle profite de son poste au MACUSA, aussi petit soit-il, pour récolter autant d’informations que possible sur la situation actuelle. Ces informations, elle les transmet aux sorciers installés en Alaska, qui comme elle, veulent la fin de la guerre.

♦ Connaissance & capacités :
Avant son histoire avec Jacob, Queenie n’avait aucune connaissance particulière sur le monde des non-majs. Depuis le jour où les souvenirs de Jacob furent effacés, Queenie passe les trois quarts de son temps à observer cette part de la société new-yorkaise pour qui la magie n’existe pas. Au cours des dernières années, la jeune femme a beaucoup appris et dans tous les domaines. Depuis peu, elle tente de cuisiner sans avoir recours à la magie. Qui dit absence de magie, dit utilisation d’outils dénués de magie. Ses premiers plats n’étaient franchement pas une réussite. Néanmoins, à force d’être derrière les fourneaux, Queenie devient une excellente cuisinière. Oh, et elle s’est récemment mise en tête d’apprendre à conduire une voiture.

Magie
♦ Patronus :
Queenie maîtrise le sortilège du patronus à la perfection et ce, depuis de longues années. Elle se souviendra longtemps  du jour où elle a découvert la forme de celui-ci : un écureuil roux adorable comme tout.

♦ Particularité :
En tant que Legilimens accomplie, Queenie peut facilement pénétrer l’esprit d’une personne sans prononcer la moindre incantation ou utiliser sa baguette. Ce don lui permet de lire les pensées, les émotions ou les souvenirs d’un individu. Elle ne peut même plus s’en empêcher, s’introduire dans la tête de quelqu’un est devenu naturel pour la jeune femme. Bien souvent, Queenie ne s’en cache même pas. Elle viole allègrement l’intimité des gens et n’a aucun scrupule à les confronter avec ce qui semble les déranger le plus. Toujours avec le sourire, évidemment. Son don lui est également très utile pour obtenir du MACUSA les informations dont elle a besoin. Pas besoin de fouiner, ni de poser des questions trop douteuses. S’infiltrer dans l’esprit de ses collègues est largement suffisant et indétectable.

♦ Affinités à la magie :
La legilimancie est véritablement le seul talent naturel de Queenie. Ses autres compétences magiques sont assez peu développées : les seuls sorts qu’elle maîtrise sont en effet relativement basiques. En revanche, Queenie est plutôt calée en botanique et elle en connaît un sacré rayon sur les animaux magiques. Newt y est pour beaucoup, dans l’histoire. Tout ce qu’elle sait, c’est ce qu’il lui a appris. Évidemment, elle ne connaît pas toutes les particularités de chaque espèce - et elle ne connaît sans doute pas toutes les espèces non plus, mais elle en sait suffisamment pour les soigner et continue d’apprendre au fur et à mesure. Les animaux la passionne. Queenie n’est pas seulement capable de soigner les animaux, elle sait aussi soigner les sorciers, et les humains. Les soins sont assurément son domaine d’expertise. Si sa place au MACUSA ne lui était pas aussi précieuse, elle ne serait pas loin de vouloir tout abandonner pour s’y consacrer.

Possession
♦ Baguette :
La baguette de Queenie mesure 38 centimètres. Aussi raffinée et élégante que sa propriétaire, celle-ci est faite en bois de rose et se compose de poils de womatou - un félin américain aux faux airs de panthère. Le manche, lui en nacre, a été taillé en forme de coquille d’escargot. Queenie possède et affectionne cette baguette depuis toujours ; elle lui a toujours été fidèle.

♦ Objets magiques :
Queenie est une femme, et comme toute femme qui se respecte, elle transporte beaucoup trop de choses dans son sac. Alors elle a dernièrement investi dans un sac sans fond de très grande qualité et vraiment très pratique. Elle l’aime, son sac. Elle l’aime beaucoup.

♦ Créature magiques :
Le seul animal qu’elle possède est un boursouf, une toute petite boule de poils rose qui ne la quitte que très rarement. Il s’appelle Rocky, il aime énormément les crottes de nez et l’eau des toilettes. A part ça, c’est une petite bête très mignonne et très câline. Il ne faut juste pas l’embêter quand il dort, sinon il risque de vous mordre le doigt.

♦ Autre :
Avoir un toit sous lequel dormir, c’est toujours pratique. Elle possède à elle toute seule l’appartement (et tout ce qui se trouvait à l’intérieur) qu’elle avait l’habitude de partager avec sa soeur. Et elle a aussi une jolie bicyclette.

Avatar : Alison Sudol Pseudo/Prénom : Anaïs, Nanasse, Herbretelle Âge : 21 ans D'où tu viens ? De l'ouest de la France Est-ce que tu baises ? Oui. Qui est ton admin préféré ? STEVEN.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Queenie Goldstein
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : New-York
Messages : 89
Date d'inscription : 26/11/2016

MessageSujet: Re: Queenie ≈ She's a taker, you need a giver.    Mer 30 Nov 2016 - 21:58

Histoire
Diamond Heart

Queenie n’a jamais eu la chance de connaître la petite histoire de sa naissance. Elle n’a jamais eu la moindre information sur l’heure exacte de sa venue au monde ou du temps qu’il faisait ce jour-là. Elle ne connait que la date : le 3 février 1903. On lui a toujours dit que cette information était la plus importante et, évidemment, ils n’ont pas totalement tort. Pourtant, la jeune femme aimerait avoir un petit quelque chose à ajouter, une anecdote un peu rigolote à raconter par exemple. Elle a longtemps interrogé sa sœur sur cette journée-là. Malheureusement, Tina n’avait que deux ans lorsque Queenie est née. Ses souvenirs sur la naissance de sa petite sœur sont extrêmement vagues, voire inexistants. Les seules personnes susceptibles de lui apporter les réponses qu’elle cherche à obtenir sont ses parents. Tous deux décédés de la dragoncelle alors que les deux fillettes Goldstein étaient encore très jeunes. Etrangement, la mort de ses parents est le seul souvenir que Queenie garde de son enfance ; tout le reste a été effacé de sa mémoire.

Queenie et Tina ont été élevées par leur grand-mère paternelle. Une vieille dame bien sympathique d’origines juives. Les deux sœurs ont cependant eu l’impression d’être livrées à elle-même, dans un monde sans doute un peu trop hostile pour leur jeune âge. Elles se sont promis d’être là l’une pour l’autre, de se protéger, de se soutenir et de ne jamais se séparer. Beaucoup disent que les filles Goldstein ont grandi un peu trop vite, qu’elles n’ont de ce fait pas eu le temps d’apprécier leur jeunesse. Queenie a bien souvent du mal à être d’accord. Tina a toujours pris son rôle de grande sœur protectrice très à cœur, l’absence de ses parents l’a évidemment forcée à garder un œil sur Queenie. Son engagement auprès d’elle l’a forcée à penser comme une adulte très vite, à devenir un vrai modèle pour sa petite sœur. En revanche, Queenie n’a jamais eu l’impression d’avoir été propulsée dans le monde adulte plus tôt que prévu. Il lui a fallu du temps (beaucoup de temps) avant qu’elle ne soit en mesure de protéger Tina. Encore aujourd’hui, Tina est décrite comme étant la plus réaliste, la plus terre-à-terre et la plus courageuse – à tort ou à raison.

En 1913, Queenie intègre l’école de sorcellerie Ilvermorny. Prenant sa sœur pour véritable modèle à suivre, Queenie espére pouvoir à son tour rejoindre la maison de l’Oiseau-Tonnerre, connu pour être représentatif de l’âme. C’est pourtant le Puckwoodgenie qui l’a choisie, une maison qui lui correspond davantage quand on sait qu’elle représente le cœur et que les élèves favorisés sont généralement les guérisseurs. Ses années à Ilvermorny se sont déroulées sans la moindre encombre. Discrète et attentive, Queenie était souvent qualifiée de bonne élève. Son niveau scolaire n’avait rien d’exceptionnel, il n’était ni médiocre, ni excellent. Comme beaucoup d’élèves appartenant à la maison du Puckwoodgenie, elle comblait ses lacunes en magie par ses fortes compétences en botanique et en potion. Seules ses capacités naturelles en légilimancie lui ont permis de vraiment se démarquer des autres. Aussitôt son don remarqué, Queenie bénéficie d’un enseignement personnel pour qu’elle puisse apprendre à le développer et le maîtriser. Certains de ses professeurs certifiaient que Queenie allait devenir une grande sorcière capable d’accomplir de belles choses. Peu ambitieuse, la jeune femme s’est simplement contentée d’accepter le poste d’employée au bureau des permis baguette du MACUSA.

1926 est l’année qui a changé sa vie. Habituée à la routine, elle ne s’attendait pas à ce que sa sœur revienne un soir en compagnie de Newt Scamander et du Non-Maj Jacob Kowalski. Si au départ elle a effectivement tenté de séduire Newt, c’est bien sur Jacob qu’elle a finalement jeté son dévolu. Elle ne se l’explique pas, cet homme l’a simplement séduite. Il est le premier (et le dernier) Non-Maj à qui elle ait jamais parlé, le premier avec qui elle dit avoir eu une vraie conversation. Son manque de connaissance évident pour le monde magique lui donnait un petit côté naïf qu’elle qualifiait de séduisant. Aux yeux de Queenie, Jacob était un homme tendre, gentil, attentionné et très courageux. Comment ne pas tomber sous son charme ? Elle aurait aimé avoir la possibilité de vivre une belle histoire avec Jacob, et elle a cru qu’elle pourrait avoir cette chance. Après cette histoire d’obscurial, le monde magique était bel et bien dévoilé. L’espace d’un instant, Queenie s’est imaginée un nouveau monde dans lequel les sorciers et les Non-Maj vivaient en harmonie parfaite. Et si aucune solution n’avait été trouvée pour effacer la mémoire des Non-Majs, peut-être aurait-elle pu avoir le droit de garder Jacob auprès d’elle pour toujours. Quelques gouttes de venin du Démonzémerveille mélangées à la pluie auront suffit pour réduire à néant les rêves de Queenie. Si Jacob l’a oubliée, c’est évidemment loin d’être son cas.

C’est depuis son histoire avec Jacob que Queenie a commencé à approuver les idées de certains révolutionnaires comme Grindelwald, ce qui a causé d’énormes disputes entre les deux sœurs Goldstein. La jeune femme a dû nuancé ses propos pour ne pas que Tina la prenne totalement pour une folle. Queenie veut simplement que le voile se lève. Que le monde magique soit une bonne fois pour toute révélé. Elle est fatiguée de devoir vivre en cachette, tout comme elle se sent indéfiniment triste lorsqu’elle rend visite à Jacob sans pouvoir discuter avec lui. Sans pouvoir reparler de cette folle chasse aux créatures magiques, ou du baiser échangé juste avant que la pluie n’efface ses souvenirs. Pourquoi les sorciers devraient-ils se cacher ? Les Non-Majs ne sont pas dangereux, Queenie est persuadée que la plupart d’entre eux se montreraient compréhensifs si jamais leur monde venait à être dévoilé. Tina refuse de l’écouter et s’obstine à raisonner sa sœur. Queenie n’a jamais abandonné ses idées et ses convictions pour autant. Elle n’a cependant jamais eu le temps de rallier qui que ce soit à sa cause. Les révolutionnaires ont bien vite été accusés de semer le chaos, la guerre entre le Mexique et les Etats-Unis a éclaté, et il est désormais impossible de manifester le moindre désaccord avec la politique actuelle. Optimiste et pleine d’espoir, Queenie continue de se battre pour ce qu’elle croit être bon et fais tout ce qu’elle peut pour contribuer à l’arrêt des combats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eréndira Márquez
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : Principalement sur Cuba
Messages : 142
Date d'inscription : 23/11/2016

MessageSujet: Re: Queenie ≈ She's a taker, you need a giver.    Jeu 9 Fév 2017 - 22:08

Bienvenue sur The Greater Good
Vous voilà officiellement sorcier


Félicitation à toi, Queenie Goldstein. Tu fais officiellement partie d'un Gouvernement.

Queenie c'est mon bébé, on adopte où ? Et puis sinon, avis sous spoiler :

Spoiler:
 

Avant de pouvoir totalement rp parmi nous, n'oublie surtout pas d'aller faire recenser ton avatar, ton métier, ton patronus si tu le maîtrises et ta capacité spéciale si tu en as une. Après cela, tu vas enfin pouvoir commencer à jouer !
Nous t'invitons chaudement à aller poster ta fiche de lien ainsi que ta fiche de rp. Tu peux aussi te préparer un sujet au Bureau de Poste des Hiboux si tu veux que les autres t'envoient de petites lettres. Si tu te poses encore des questions sur l'univers, n'hésite pas à jeter un nouveau coup d’œil aux Annexes ou même à contacter un membre du staff si la réponse à tes questions ne s'y trouve pas.
Une nouvelle fois bienvenue à toi,

Le Staff



_________________
never forget
what you are, for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Queenie ≈ She's a taker, you need a giver.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Queenie ≈ She's a taker, you need a giver.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE GREATER GOOD :: Le truc du milieu :: Registres Mondiaux :: Fiches validées-