AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 This isn't nice. ✖ Percival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Percival Graves
Auror ? Dark wizard catcher.


Auror ? Dark wizard catcher.
Localisation : Au MACUSA, dans son bureau, en train de gratter des rapports de sa plume.
Messages : 166
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: This isn't nice. ✖ Percival   Lun 27 Fév 2017 - 8:25

It's a complete misunderstanding.
Eidel & Percival

La douche se sera donc. Ni une ni deux, il fait faire un petit tour du propriétaire à Eidel qui semble observer chaque élément avec la plus grande attention. Sa décoration intérieur est toute à son image. Très gris, blanc, noir, des couleurs un peu ternes qui s'associent fièrement mais qui ne dégage pas vraiment de chaleur. Les tableaux représentant certains membres de famille sont accrochés aux murs de différentes pièces, certains sont vides de leur occupant quand d'autres sont clairement en train de dormir dans leur cadre. D'un petit coup de pied il réveil son grand père qui ronfle même dans le couloir menant aux chambres. Celle qui servira à la brune pour ce soir se trouve juste à côté de la chambre principale. De nature ordonnée, Percival n'a même pas besoin de feindre une urgence pour ranger quoi que ce soit puisque tout se trouve exactement là où il doit être. D'un signe de main il dit voilà en désignant le lit qui accueillerait la demoiselle pour au moins la nuit à venir. Puis il l'a laisse vaquer à ses occupations tout en prenant soin de refermer la porte derrière lui. La bienséance qui lui a enseigné sa mère veut qu'il la laisse tranquille sans lui poser de question jusqu'à ce qu'elle revienne et déclare avoir terminé. Il fera donc comme il lui a été appris.

Pour le moment, il retourne au salon puis se dirige vers sa grande cuisine. Celle-ci ne lui sert franchement jamais, mais aujourd'hui était une soirée particulière alors il ferait l'effort de cuisiner un petit quelque chose. Il sort sa baguette et commence à faire de petits moulinets de sa main droite pour activer les sortilèges informulés comme actio, wingardium leviosa, et j'en passe qui donne l'impression que les plats et les couverts s'activent tout seul. Les minutes passent, l'eau dans la salle de bain se met à couler, et lui reste là à s'occuper du dîner. La préparation avance bien malgré sa maigre expérience, et il espère ne pas trop décevoir son invitée quant à la qualité du met qu'il lui servira.

Une fois le tout terminé et installé à table, il retourne au canapé sur lequel il se laisse nonchalamment tomber et laisse reposer sa tête en arrière les yeux clos. Ce n'est que quelques instants après que la douce voix d'Eidel le tire de sa somnolence et celle-ci lui demande de l'aider à refermer la fermeture de sa robe de d'hivers. Un peu circonspect de la demande, il reste un instant bouche bée sur le bord du canapé avant de se reprendre et de se lever pour faire face à son dos ainsi présenté. Innocente, fragile et douce, sa peau ressemble à celle d'une pêche. Il laisse un doigt glisser le long de sa colonne vertébrale pour atteindre finalement la fermeture éclaire et il la remonte délicatement en prenant soin de ne pas coincer les quelques cheveux restés en arrière.

« Et voilà, dit-il doucement. Je... Enfin vous... Euh... Vous sentez très bon. Bien, et si nous passions à table ? »

Ce compliment jeté à la va-vite était si peu ordinaire dans son vocabulaire qu'il ne sait pas franchement comment le faire sonner aimablement. Ayant peur de vexer comme si d'ordinaire elle sentait mauvais, il préfère laisser celui-ci en suspense et faire comme s'il n'avait rien dit. Il présente la table à la petite allemande et l'invite à s'y asseoir en tirant une chaise tel un gentleman.

« Si vous me permettez... »

Annonce-t-il finalement avant de rejoindre l'autre bout de la table pour s'y installer lui aussi. A distance, il ouvre une bouteille de vin et propose à la belle si elle en souhaite. Puis il fait de même en déplaçant délicatement le plat dans les airs pour qu'elle puisse se servir à sa guise. Restant très concentré, Graves ne desserre pas vraiment de sourire même s'il apprécie pourtant ce moment.

Made by Neon Demon

_________________



It is our choices... that show what we truly are, far more than our abilities.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eidel Warszawski
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : Berlin.
Messages : 274
Date d'inscription : 23/11/2016

MessageSujet: Re: This isn't nice. ✖ Percival   Lun 27 Fév 2017 - 15:26

It's a complete misunderstanding.
Eidel & Percival

Eidel fait dos à son hôte, la tête légèrement penchée en avant. Elle n’arrive pas à respirer correctement à cause de la honte qui lui oppresse la poitrine. S’il avait s’agit de son père, la brune n’aurait ressenti aucune gêne de lui demander son aide mais venant de la part d’un homme qu’elle ne connait que depuis quelques heures… C’est probablement une demande déplacée mais rester ainsi vêtue d’une robe non-refermée est certainement bien pire. Encore une fois, la brune est bien contente que son père et sa mère se trouvent de l’autre côté d’un océan ou ils seraient sous doute mortifiés devant une telle scène. Plissant les paupières, la jeune femme chasse bien vite ces stupides pensées tout en espérant que Percival ne prenne pas mal sa demande ou qu’il ne trouve pas son attitude trop… Cavalière. De toute façon, il va probablement refermer la fermeture en usant de la magie, non ? C’est ce qui semble le plus logique à la sorcière. Semblait. Car lorsqu’elle entend les pas de l’homme dans son dos, elle retient son souffle. Va-t-il oser… ? Dieu merci qu’elle ne lui fait pas face car ses joues doivent être véritablement cramoisies à cette instant. Ce doigt qui effleure son dos, sa délicatesse et cette proximité bien indécente pour l’époque, tout cela ne fait que renforcer ce sentiment étrange qui noue son estomac depuis un moment déjà. Elle tente en vain de réprimer le frisson qui parcourt son échine au contact de Percival ; elle pourrait mettre cela sur les mains froides de l’homme sauf que ce n’est pas le cas. Sa peau contre la sienne lui semble brûlante. Ou alors est-ce son imagination qui lui joue des tours ? Tout est-il qu’une fois la robe correctement fermée, la brune reste encore un court instant dos à son hôte, prenant soin de remettre correctement ses cheveux et surtout, de reprendre toute sa contenance.

« Merci. » Murmure-t-elle

Le compliment lui arrache un sourire presque attendri devant la maladresse de Percival et ne souhaitant pas le mettre un peu plus de l’embarrât, elle se contente de faire comme lui et de prétendre qu’il ne s’est rien passé. Elle hoche de la tête à son invitation de passer à table, une nouvelle fois surprise par sa galanterie. C’est étonnant combien il semble différent, loin des murs du MACUSA. Si la situation reste tout de même un tantinet étrange, la brune commence petit-à-petit à se sentir un peu plus à son aise. Maintenant qu’elle en a l’occasion, elle peut un peu plus détailler son environnement complètement aux antipodes de la maison familiale de Warszawski. Tout est sobre, un brin froid et l’endroit transpire la sériosité. A l’image de son propriétaire ; l’intérieur lui ressemble et pourtant, maintenant qu’elle a pu passer quelques temps avec Percival, elle a pu découvrir qu’il n’est pas aussi froid qu’il en a l’air. Cette façade, elle est probablement là à cause de son rang ; un homme de son importance ne peut se permettre de se montrer la moindre faiblesse. Elle regarde à nouveau brièvement la pièce, pensant soudainement à sa chère bobe Yetta qui aurait probablement trouvé l’endroit déprimant comme une prison et décrété que cela manque cruellement de fleurs. Eidel se souviendra toujours de l’époque où la maison était constamment fleurie, chaque pièce ayant droit à au moins deux vases des fleurs que la grand-mère faisait pousser dans la petite cour. Lorsque le printemps reviendra, la brune se fait la promesse de trouver un peu de temps pour reprendre ce que Yetta avait commencé.

Les vieux souvenirs sont chassés, la petite brune reporte son attention sur Percival et accepte avec plaisir le verre de vin. Ugh, cela fait tellement longtemps qu’elle n’a pas eu l’occasion d’en boire ! La dernière fois doit remonter à la fête de Pourim, deux ou trois ans plus tôt. Elle se sert ensuite, toujours en remerciant et parce que commencer à manger sans attendre que tout le monde soit servi est extrêmement malpoli, elle attend en regardant les objets qui flottent dans les airs. Si elle essayait de faire cela chez elle… Oh non, elle n’essayerait pas. Déjà parce que son père ferait probablement un arrêt cardiaque, très peu habitué à ce que sa fille use de la magie et que voir des choses qui volent toutes seules, ce n’est pas une scène ordinaire.

« Vous m’avez demandé un peu plus tôt pourquoi j’ai choisi de devenir médecin ; je pourrais vous retourner la même question. Qu’est-ce qui vous a pousser à devenir Auror ? »

Le dernier Auror ayant croisé le chemin d’Eidel n’est autre que celui chargé de l’enquête de la mort de son beau-frère. Celui-ci ne lui a laissé qu’une mauvaise image, l’acharnement dont il a fait preuve a bien failli coûter la liberté de sa soeur… Et probablement la sienne.
Made by Neon Demon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Percival Graves
Auror ? Dark wizard catcher.


Auror ? Dark wizard catcher.
Localisation : Au MACUSA, dans son bureau, en train de gratter des rapports de sa plume.
Messages : 166
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: This isn't nice. ✖ Percival   Mer 1 Mar 2017 - 19:30

It's a complete misunderstanding.
Eidel & Percival

Le repas se passe sans plus d'encombre. Percival s'évertue à être aussi parfait que possible et garde un calme de marbre alors qu'il contrôle simplement par magie tous les éléments qui flottent au dessus de la table. L'hôte de maison attrape ses couverts et commence à manger en invitant Eidel à faire de même par extension. La nourriture ne semble pas mauvaise, d'un rapide coup d’œil il se rend compte que la belle mange elle aussi sans rechigner. Il sourit et replonge son nez au dessus de son assiette. Sa mèche lui tombe devant les yeux et cache son sourire aguicheur.

Le temps semble filer entre ses doigts et déjà les plats s'enchaînent. Toujours habile de sa magie, il réalise un défilé de plats et de mets digne d'un banquet alors qu'il ne sont que deux. Il a sans doute vu un peu large, ce repas gargantuesque allait sans doute finir au fond de son réfrigérateur au final. A un moment il repose ses couverts pour laisser le temps aux aliments de passer jusqu'à son estomac. Il en profite pour répondre à cette question tout à fait intéressante. Il se racle la gorge et s'éclaircit la voix.

« Hmm, question pertinente ma chère. Et ceci me ramène à il y a bien des années en arrière... En fait, mon père était lui-même Auror. C'est peut-être de là que vient cette volonté. Mais je me suis clairement décidé au cour de mes études à Ilvermony. C'est mon professeur de DCFM qui m'a inspiré et en percevant mes facultés au delà de la normale, m'a conseillé de suivre les traces de mon père pour devenir un agent du gouvernement pour défendre le MACUSA. C'est surtout un sentiment de profond patriotisme qui m'a envahit. Et quand je vois ce qui se passe en ce moment, je ne peux qu'être fier des choix que j'ai pu faire. Enfin... »

Il sourit en regardant les traits si doux et si fins de la belle brune. Et il tilte soudain :

« Une question me vient à nouveau. Et excusez-moi si c'est un peu indiscret, ne vous sentez pas forcée de répondre. Vous êtes allemande, n'est-ce pas... ? Question rhétorique. Mais comment se fait-il que vous parliez si bien anglais ? Non parce que votre accent est quasiment imperceptible, et il apporte un petit côté... Enfin, vous voyez... »

Il laisse sa fin de phrase en suspens. Pourquoi ? Il se cache finalement le visage pour masquer son embarras soudain.

Made by Neon Demon

_________________



It is our choices... that show what we truly are, far more than our abilities.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Eidel Warszawski
Staff ≈ Merlin's beard !


Staff ≈ Merlin's beard !
Localisation : Berlin.
Messages : 274
Date d'inscription : 23/11/2016

MessageSujet: Re: This isn't nice. ✖ Percival   Mer 1 Mar 2017 - 20:56

It's a complete misunderstanding.
Eidel & Percival

Dieu tout ce qu’il y a à manger ! La dernière fois qu’elle a vu autant de nourriture sur une seule table… Ce doit être avant l’accident de sa nièce, avant le krach boursier, quand sa mère pouvait encore passer des journées entières enfermée dans la cuisine à cuisiner, quand les finances de la maison n’étaient pas vraiment un souci. Cela semble être une époque tellement lointaine, maintenant. Et ça amuse un peu Eidel, ça la change radicalement de son quotidien et c’est plus qu’appréciable. Elle pose sa question avec un air curieux, écoute la réponse avec attention et elle ne peut s’empêcher d’être impressionnée. D’un côté, la brune se doute que l’on ne devient pas premier Auror ou encore Directeur du département de Sécurité Magique par hasard. Mais tout de même, elle est toujours admirative des personnes comme lui, qui parviennent au plus haut sans avoir à faire joueur leur nom ou leur statut ; c’est souvent bien rare et elle a en eu de nombreux exemples en faculté de médecine.

« Vous devez véritablement être doué. Dit Eidel avant de se rendre compte que cela peut sonner un peu naïf. Vous me rappelez un peu mon père, lorsque vous évoquez votre sentiment patriotique. Il a dit sensiblement la même chose le jour où il est parti sur le front en France. Je ne peux qu’admirer le courage des gens comme vous. »

Elle, elle ne se sent pas courageuse. Pourtant, elle l’a toujours plus ou moins été. D’une façon différente. Peut-être ne sera-t-elle jamais capable d’aller sur un champ de bataille, notamment parce que l’idée d’ôter une vie la répugne, mais elle a le courage de ses idées et de ses opinions. Elle s’est montrée courageuse quand elle a décidé de quitter le confort de Poudlard pour retourner en Allemagne et travailler dans une usine d’armement, tout juste âgée de quinze ans. Pour elle, ça n’a jamais été du courage mais du bon sens. Le compliment sur son accent fait rougir les joues d’Eidel qui baisse la tête en esquissant un petit sourire gêné. Lentement, elle secoue la tête en riant doucement :

« A vrai dire, vous êtes bien le premier à ne pas parler de mon accent en mal. Chez les moldus, les allemands ne sont pas très appréciés en Europe alors j’ai toujours essayé au maximum de perdre cet accent. Elle a un petit rire gêné, douze ans après la fin de la guerre, on ne peut pas dire que les gens aient une bonne image des allemands. Pour répondre à votre question, au tout début de la guerre, nous avons été envoyées ma soeur et moi, à Poudlard. Bien qu’il y ait des sorts qui permettent aisément de traduire, je me sentais mal-à-l’aise de parler allemand et d’être regardée comme une ennemie. Je voulais juste me fondre dans la masse et devenir invisible. Ca a plutôt bien fonctionné. »

Elle baisse les yeux, son sourire est devenu triste ; le moins que l’on puisse dire, que ce soit à Durmstrang ou à Poudlard, la brune ne garde que très peu de bons souvenirs de ses années d’études magiques. Une première année à souffrir la stigmatisation et les brimades de ses camarades sang-purs, l’éloignement forcé avec sa famille et une nationalité difficile à porter durant la guerre. Si Ava s’est toujours sentie à l’aise dans ce monde, les expériences négatives d’Eidel l’ont poussée à s’en éloigner pour rester dans celui de ses parents.

« Vous savez, je viens d’une famille où de base, nous avons toujours parlé trois langues en même temps. L’allemand, cela semble évident. Mon père est né en Pologne mais sa famille a immigré en Allemagne lorsqu’il était encore enfant ; mon grand-père parlait très bien l’allemand, sans l’once d’un accent slave mais ma grand-mère… Oh mon Dieu, son accent était tellement fort et sa prononciation tellement mauvaise qu’il n’était pas rare qu’on ne la comprenne pas lorsqu’elle essayait de parler allemand. Elle a un sourire amusé. Enfin elle n’essayait pas beaucoup et elle nous parlait principalement en polonais ou en yiddish vu que nous sommes juifs. Je me souviens que mon père avait l’habitude de râler et de reprendre ma grand-mère sans arrêt quand elle s’adressait à ma soeur ou moi autrement qu’en allemand. Ca la faisait beaucoup rire… Et nous aussi. »

Un air nostalgique se dépeint sur les traits de la brune. Évoquer ses chers grands-parents ou en général sa famille, de cette époque où elle était encore unie… Maintes fois, Eidel souhaiterait pouvoir revenir à cette époque bénie, redevenir une petite fille pour qui les seules préoccupations étaient ses leçons de violon et le prochain jeu auquel elle jouerait avec sa soeur. Elle s’excuse en relevant les yeux vers Percival.

« Je m’excuse, j’ai tendance à être impossible à arrêter lorsque je commence à parler de ma famille. Nous avons toujours été très proches les uns des autres… Même si aujourd’hui, ce n’est plus que mes parents et moi. » Termine-t-elle dans un murmure.

Eidel retient un soupir ; penser à sa soeur ne lui met jamais le coeur en joie et elle a plus souvent l’envie d’éclater en sanglots que de sourire. Depuis sa dernière rencontrer avec Ava, la brune s’est rendue violemment compte que rien ne pourra plus jamais ramener sa soeur auprès d’eux et que leur famille restera éclatée. Bientôt, il ne restera plus que Józef et sa fille, cette pensée brise le coeur d’Eidel qui garde pourtant sa contenance… A l’exception d’un regard légèrement brillant, elle ne pleurera bien sûr pas, elle a beaucoup trop de pudeur pour ça.

Made by Neon Demon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: This isn't nice. ✖ Percival   

Revenir en haut Aller en bas
 
This isn't nice. ✖ Percival
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Contre l'euthanasie des 140 chiots issus du trafic sur Nice
» Figuri'nice des 2 et 3 mai 2009
» Recherche colocataire d'un soir pour l'académie de Nice
» besoin d'aide pour aider un chien abandonné Nice
» Manifestation contre la fourrure à Paris et à Nice le 13/02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE GREATER GOOD :: Le vaste monde :: Amérique du Nord :: U.S.A-